Tricot - Comment réaliser un ouvrage de A à Z - Page 2

Recherche personnalisée

 

 
 
COMMENT MONTER LES MAILLES :

Il existe plusieurs méthodes pour monter les mailles avec une ou deux aiguilles à tricoter.


  • Montage avec une aiguille :

Dévider la pelote d'une longueur de laine correspondant à la largeur de ce qui doit être tricoté multipliée par trois ou en comptant 2,5 cm par maille à monter.

Après cette mesure, faire un nœud avec la laine sur l'aiguille à tricoter, la première maille est ainsi faite.

Prendre l'aiguille de la main droite.

Passer le fil qui pend sur le pouce de la main gauche et le fil qui vient de la pelote sur l'index gauche en posant ces deux fils dans la paume de la main.

Piquer l'aiguille à tricoter dans la boucle se trouvant sur le pouce gauche puis passer le fil de l'index sur l'aiguille à tricoter pour former une boucle.

Lâcher alors la boucle du pouce, la deuxième maille est formée.

Serrer un peu les mailles sur l'aiguille au fur et à mesure de leur formation en exerçant une tension la plus régulière possible.


  • Montage avec deux aiguilles :

Faire un nœud sur une aiguille en laissant pendre environ 10 centimètres de laine. 

La première maille du montage est réalisée par ce nouage. 

Les droitiers tiendront cette aiguille dans la main gauche, les gauchers inverseront.

Passer l'aiguille de droite dans cette première maille en faisant un mouvement de gauche à droite.

Faire un jeté, c'est-à-dire enrouler le fil venant de la pelote de laine sur l'aiguille de droite en le passant du dessous de l'aiguille vers le dessus, soit de la droite vers la gauche.

Tirer le fil pour ramener la boucle  à travers la première maille.

La deuxième maille est ainsi formée sur l'aiguille de droite, il ne reste plus qu'à la faire glisser sur celle de gauche.

Continuer ainsi de suite jusqu'au nombre de mailles souhaité.

CHANGEMENT DE PELOTE :

Il faut toujours effectuer le changement de pelote au début d'un rang pour ne pas avoir de nœud ou de sur-épaisseur dans le tricot.

Couper le fil de la première pelote pour ne laisser qu'une vingtaine de centimètre pendre à la fin du rang.

Démarrer le rang suivant avec la nouvelle pelote.

Les deux brins de laine, de fin de la première pelote et de début de la deuxième pelote seront glissés dans les lisières avant l'assemblage.


COMMENT RECUPERER ET RATTRAPER UNE MAILLE PERDUE :

Perdre une maille arrive à tout le monde même aux meilleures tricoteuses.

Ne pas s'affoler, avec un crochet le rattrapage se fera facilement.

On parle alors de remaillage qui est le fait de reconstituer les mailles d'un ouvrage en tricot.

A l'aide d'un crochet il faut récupérer le fil de laine qui est placé horizontalement au dessus de la maille perdue.

Tirer vers soi pour ramener ce fil dans la maille.

Recommencer ainsi de suite pour arriver à la hauteur du rang en cours de tricotage et repositionner la maille sur l'aiguille à tricoter.

Cette façon de procéder est simple en cas de point de base.

Pour un point fantaisie, il faut bien respecter le sens des mailles utilisées dans le point.


AUGMENTATION :

Les augmentations peuvent revêtir plusieurs formes.

Nous vous indiquons ici les méthodes les plus simples.


  • Augmentation simple :

Peut se faire en début, en cours ou en fin de rang.

Pour augmenter d'une maille il faut piquer l'aiguille droite au milieu de la maille située sous la maille à tricoter et faire une maille endroit,  puis lâcher la maille sur l'aiguille de gauche. 
 
Il est possible également de piquer l'aiguille sous le brin horizontal qui sépare deux mailles.

Faire un jeté et tirer la boucle vers soi pour pouvoir la mettre sur l'aiguille.

Tricoter ensuite comme une maille normale.


  • Augmentation à l'intérieur d'une maille :

Peut se faire en début, en cours ou en fin de rang.

Il faut dans ce cas tricoter deux fois la même maille en procédant une fois sous le brin avant et une fois sous le brin arrière.


  • Augmentation en début de rang de plusieurs mailles :

Avant de démarrer le rang, monter le nombre de mailles souhaité suivant la méthode de montage choisie au début du tricot.

Le principe peut également être appliqué en fin de rang.


DIMINUTION :

Faire une diminution signifie que l'on réduit le nombre de mailles à tricoter.

Cette opération se fait en cours de travail pour les emmanchures par exemple.

Une diminution s'effectue en début de rang ou en fin de rang.


  • Diminution simple:

Pour cela, il faut glisser l'aiguille de droite sur les deux premières mailles qui se présentent sur l'aiguille de gauche et les tricoter ensemble comme s'il s'agissait d'une seule maille.

Suivant le sens du tricot, les deux mailles ensemble sont tricotées à l'endroit ou à l'envers. 


  • Diminution à droite :

Tricoter les deux premières mailles (hors la maille lisière) normalement puis rabattre la première sur la deuxième.

La diminution est alors penchée vers la gauche.


  • Diminution à gauche :

Tricoter ensemble les deux dernières mailles du rang (hors la maille lisière).

La diminution est alors penchée à droite.


  • Surjet simple :

Glisser une maille à l'endroit sur l'aiguille sans la tricoter.

La maille suivante est tricotée normalement à l'endroit.

Le surjet s'effectue en passant, donc en rabattant, la maille glissée par dessus la maille tricotée.

Avec cette méthode, la diminution se trouve penchée vers la gauche.


  • Surjet double :

Glisser une maille  à l'endroit sur l'aiguille.

Tricoter ensuite les deux mailles suivantes ensemble à l'endroit.

Rabattre la maille glissée sur la dernière maille obtenue.

Avec cette méthode, la diminution se trouve penchée vers la gauche.

METTRE EN ATTENTE DES MAILLES :

Pour mettre des mailles en attente il faut les passer sans les tricoter sur une aiguille arrête-maille.

On peut également les passer dans un fil de laine d'une autre couleur.

Il faut bien fermer  ce fil pour que les mailles ne se "sauvent" pas.

Pour récupérer les mailles, il suffira de les repasser simplement, sans les travailler sur l'aiguille à tricoter.

On laisse les mailles en attente pour effectuer un col par exemple ; cela évite les raccords de mailles et facilite le relevage.


RELEVER DES MAILLES :

Le relevage doit être effectué avec minutie car s'il est mal fait le tricot sera dénaturé.

On l'utilise pour réaliser entres autres les cols ou des bordures.

Relever une maille signifie qu'à partir d'une maille lisière ou d'une maille rabattue on veut recréer une nouvelle maille sur l'aiguille pour continuer le tricot.

On l'effectue sur l'endroit du tricot.

La  pelote de laine doit se trouver derrière le tricot.

Avec l'aiguille à tricoter piquer dans la maille lisière où l'on souhaite relever une maille et faire un jeté.

Tirer ensuite le fil de laine à travers le tricot et la maille est formée.

Pour plus de facilité, surtout dans des laines fines ou du coton, on peut utiliser un crochet pour tirer le fil à travers le tricot et glisser ensuite la maille sur l'aiguille à tricoter.

Faire ainsi de suite jusqu'au nombre souhaité de mailles en procédant toujours avec la même tension de la laine pour obtenir des mailles régulières.


RABATTRE LES MAILLES POUR FINIR LE TRICOT :

On rabat les mailles lorsque la pièce que l'on tricote est terminée, elle sera ainsi fermée.

Le rabattage des mailles s'effectue toujours sur la droite de l'ouvrage.

Tricoter normalement à l'endroit les deux premières mailles du rang.

Pour rabattre il faut piquer l'aiguille tenue dans la main gauche dans la première maille qui vient d'être tricotée.

Glisser la maille ainsi récupérée par dessus la deuxième maille tricotée.

Une maille a donc été rabattue puisqu'il n'en reste plus qu'une sur l'aiguille de droite.

Tricoter ensuite encore une maille et rabattre la première maille sur elle.

Procéder ainsi de suite jusqu'au nombre de mailles désiré.

De cette manière on peut rabattre quelques mailles ou l'intégralité du rang lors de la terminaison d'un tricot.

Il est possible également de rabattre une partie des mailles au milieu du tricot pour préparer une encolure, chaque côté sera ensuite tricoté séparément.


RENTRER LES FILS :

Avant de procéder à l'assemblage des différentes pièces du tricot, il faut rentrer les fils, c'est-à-dire arrêter et cacher tous les fils de démarrage et de finition de pelote.

Procéder sur l'envers du tricot avec une aiguille à laine.

Glisser les fils sous les mailles lisière sur quelques centimètres et couper la laine en surplus.
 

TRICOT - LIENS INDISPENSABLES A CONSULTER


Ne quittez pas cette fiche sans consulter celles qui lui sont étroitement liées, sans elles le dossier Tricot serait incomplet.

Tricot - Explications des diverses mailles et points simples

Tricot - Matériel, vocabulaire et abréviation utilisés
 

TRICOT - IMPRIMER CETTE FICHE


Homejardin vous propose d'imprimer cette page, mais cette offre est réservée à un usage personnel. Merci pour votre compréhension.

Nous contacter via le FORMULAIRE UNIQUE pour toute autre utilisation, notamment commerciale

Imprimer cette fiche

 
PAGE PRECEDENTE
PAGE SUIVANTE


(©)) 2007 - 2014 homejardin.com
Droits enregistrés sous le N° 00045038
auprès de copyrightdepot.com
Hébergeur :  ONLINE SAS
BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour jeudi 30 octobre 2014

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
NOUS CONTACTER