Plastique Fou

Recherche personnalisée

 

 
 
Cliquez pour agrandir l'imageLe Plastique fou que l'on appelle également Plastique dingue ou Papier magique, est un produit innovant issu des nouvelles technologies.

Il se présente sous la forme de feuille de format A4  ou 10x13 et peut être opaque ou transparent. On trouve également du plastique fou de couleur ou imprimé.

Il présente une surface mate et légèrement granuleuse sur laquelle on apporte la couleur et une surface brillante.

Le principe du plastique fou, très curieux à observer, est de réduire d'environ cinq à sept fois sa taille initiale et d'épaisseur de deux à trois fois après un court passage au four ménager.

Cette particularité demande quelques expériences pour réussir à obtenir, au final, la taille souhaitée, des essais sont donc préconisés.

La mise en couleur du plastique fou offre de grandes possibilités suivant le résultat souhaité et les préférences de chacun.

On peut utiliser, des crayons de couleurs, des craies aquarellables, des feutres permanents, de la gouache, de l'encre à chaud…

Le plastique fou permet de créer une foultitude d'objets à part entière ou des ornements additifs à un autre loisir créatif comme le Scrapbooking, la Carterie par exemple.

A l'aide d'une simple feuille de plastique fou et de quelques couleurs on peut réaliser des porte-clés, des bijoux, des badges, des boutons, des magnets, des marque-pages, des étiquettes pour les pots de fleurs ou le jardin, des décors pour le sapin de Noël…

La mise en couleur du plastique fou, peut être effectuée par les enfants, mais pour la cuisson un adulte doit toujours être présent, à la sortie du four la manipulation doit être faite avec précaution car le plastique est brûlant.

MATERIEL DE BASE :


Pour s'initier au plastique fou, le matériel de base est on ne peut plus réduit.

• Feuille de plastique fou : Elle peut être transparente, opaque ou pré-imprimée.

• Crayons de couleur : Une solution peut onéreuse pour débuter.

• Ciseau à bouts pointus, cutter ou shape-cutter : Pour découper le motif.

• Papier aluminium ou sulfurisé : Servira à la cuisson

• Planche en bois ou tapis de découpe : Sert de support pour couper correctement le plastique fou.


DESCRIPTION DU MATERIEL UTILISABLE AVEC LE PLASTIQUE FOU :


Craies aquarellables : Comme les crayons de couleurs, elles possèdent un bon pouvoir couvrant et apportent, après la cuisson,  des couleurs profondes.

Colle bi-composants : En cas de réalisation à coller sur un support de matière différente, comme pour une barrette à cheveux par exemple, il est recommandé d'utiliser une colle de ce type.

Encre spéciale à chauffer : Cette encre existe en plusieurs couleurs et a une composition qui résiste à la chaleur du four (ou du pistolet chauffant).

Feutres gel : Ils en existent de plusieurs couleurs. Ils présentent l'avantage de sécher rapidement.

Feutres indélébiles ou permanents : Ils apportent de la luminosité et de la transparence après la cuisson. Attention cependant le temps de séchage est très long, il faut généralement compter plusieurs jours avant de procéder à la cuisson.

Gouache : Elle donne un bon rendu et possède une grande gamme de couleurs avec de nombreuses possibilités de mélanges.

Peinture spéciale verre : En prenant ce type de peinture, à base d'eau uniquement, le résultat est très transparent et lumineux.

Original pour la création de bijoux.

Perforatrice : Elle servira pour faire un trou afin d'installer un système d'accrochage en cas de réalisation d'un pendentif ou d'un porte-clés par exemple. On peut utiliser une perforatrice "classique" ou décorative.

Plastique fou : Présenté en feuille de format A4, il peut être transparent ou opaque et de plusieurs épaisseurs.

Il existe maintenant du plastique fou de couleur (bleu, jaune, rose, noir…) mais également du plastique imprimé.

Vernis ou résine transparente : Permet de protéger la surface colorée après la cuisson et de bien fixer les couleurs.

Le vernis est à adapter à l'objet. Par exemple pour les bijoux, il existe du vernis spécifique qui est antiallergique.

CONSEILS DE BASE :


En cas d'utilisation des craies aquarellables, de gouache ou d'encre qui laissent beaucoup d'humidité, il est important après leur application d'attendre le séchage complet avant de procéder à la cuisson.

En cas de séchage incomplet, les couleurs se mélangeront entre elles à la cuisson.

Lorsque l'on veut faire un objet  ou un bijou qui devra être accroché, il faut impérativement effectuer le trou d'accrochage avant la cuisson.

Percer, à l'aide d'une perforatrice de bureau ou décorative le plastique fou délicatement pour ne pas l'écorner ou le casser.

Attention, il faut calculer la grosseur du trou. En effet à la cuisson, il va diminuer dans la même proportion que le plastique.


CHOIX DU DESSIN :


Choisir un dessin à reporter sur la feuille de plastique dingue.

Au moment du choix, il faut penser que la feuille va diminuer à la cuisson d'environ 7 fois sa taille, le dessin doit donc être grand.

Il est également conseillé de ne pas dessiner de trop petits détails pour qu'à la réduction ils ne s'emmêlent pas au risque de gâcher intégralement le résultat. Chaque motif réduit dans les mêmes proportions que le plastique.


REPORT ET COLORIAGE DU DESSIN :


Le dessin choisi peut être reporté à main levée ou décalqué sur la feuille de plastique, toujours sur la surface la plus mate, la plus rugueuse.

Colorier l'intérieur du dessin à l'aide de crayons de couleur, de feutres indélébiles ou d'un autre médium.

Il est important de veiller à passer les couleurs uniformément, surtout pour les crayons de couleur, afin que les traces de crayon ne ressortent pas à la cuisson.

Le choix des couleurs est également important car, en cuisant, du fait de la rétraction elles vont devenir plus denses.

Il ne faut jamais perdre de vue, qu'à la cuisson, les couleurs deviennent plus foncées.

Il est également possible de reporter le dessin avec une imprimante (à condition qu'elle supporte les papiers épais). Attention, avant de passer à la cuisson il faut bien laisser sécher l'encre.


DECOUPE ET PREPARATION DU PLASTIQUE :


Il est temps de découper le dessin à l'aide de ciseaux, d'un cutter ou d'un shape-cutter.

Le cutter sera utilisé pour prédécouper les zones délicates et l'utilisation des ciseaux pointus donnera une plus grande précision.

Attention en découpant car le plastique est relativement fragile, il est conseillé de se poser sur une planche pour ne pas trop manipuler la feuille.

Ne pas trop tirer sur le plastique au risque de le casser.

Pour éviter que le matériel de coupe "accroche" le plastique, il est préférable de mettre la face lisse vers soi, la face rugueuse étant posée sur le tapis de découpe.

Sur une plaque à four, mettre une feuille de papier cuisson ou de papier aluminium.

Déposer sur cette plaque la feuille de plastique fou, la face brillante vers le haut.

Avant de démarrer la cuisson, préparer, à proximité du four sur le plan de travail ou sur une planche, deux feuilles de papier blanc et un gros livre (peu importe le titre !).

CUISSON :


Préchauffer le four ménager à 150°C.

Vérifier sur la notice du fabricant de plastique fou, la température du four et le temps de cuisson pouvant varier selon les marques.

Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire entre 2 et 8 minutes.

La plage est grande mais le temps de cuisson est en fonction du four et de la qualité de plastique.

La cuisson est à surveiller.

Surtout pas de panique, le plastique va prendre des formes complètement bizarres, il se tortille dans tous les sens, c'est normal car le processus de rétraction démarre.

Le plastique est totalement rétracté, donc la cuisson terminée, lorsqu'il se met à plat de lui-même.

A la sortie du four, mettre immédiatement le plastique entre deux feuilles de papier blanc et poser de suite le livre dessus pour que le motif refroidisse bien à plat.

Cette opération est à réaliser très rapidement car le plastique refroidit très vite.

Si on veut obtenir une forme spéciale, il faut "travailler" le plastique fou dès la sortie du four, à condition de le faire très rapidement.

Par exemple pour obtenir une forme arrondie on peut le poser sur un rouleau à pâtisserie comme lorsque l'on confectionne des gâteaux type tuiles aux amandes.

Attention, à la sortie du four le plastique est brûlant.


FINITIONS :


Une fois le plastique refroidi, il est conseillé d'appliquer deux ou trois couches de vernis ou de la résine transparente sur la surface qui a été coloriée (donc la surface mate).

Les couleurs seront ainsi protégées et fixées et le rendu n'en sera que plus esthétique.               

QUELQUES CONSEILS PRATIQUES :


Avant de se lancer dans la création d'objet en plastique fou, il est conseillé de faire un "échantillon".

En effet on compte, en règle générale, que le plastique diminue de sept fois sa taille, mais le taux de rétraction dépend du plastique et du four.

Mesurer un morceau de plastique, le faire cuire et une fois refroidi mesurer de nouveau afin d'obtenir le pourcentage de diminution.

Ne pas ouvrir le four pendant la cuisson pour ne pas faire baisser la chaleur, mais surveiller constamment par la vitre.

Ne pas toucher le plastique fou avant son refroidissement total pour ne pas le déformer, il est encore fragile et… pour ne pas se brûler.

Il est possible de recuire le plastique fou si le résultat, après cuisson, n'est pas celui escompté.


TRUCS ET ASTUCES :


Quelque soit le matériau utilisé pour la mise en couleur, l'ajout de feutre indélébile, noir par exemple, pour entourer les fait ressortir les couleurs internes.

En déposant du vernis ou de la résine après le refroidissement du plastique fou  sur la face rugueuse, les couleurs sont fixées et protégées.

Il ne faut pas hésiter à mélanger les différentes méthodes de coloriage.

On peut utiliser à la fois des crayons de couleur, de la gouache, des feutres…

Le rendu final sera plus original avec de nombreuses nuances et toutes sortes de dégradés.

Il est possible d'utiliser un pistolet chauffant pour cuire le plastique fou et le mettre en forme.

C'est le même pistolet qui sert à l'embossage à chaud.
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?


8 questions ont déjà été posées :


Plastique fou, protéger bijoux de l'humidité de la transpiration, sans les rendre allergéniques... - Question 36. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Plastique fou, utiliser imprimante à jet d'encre... - Question 124. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Plastique fou, encre des feutres permanents ne sèche pas... - Question 190. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Plastique dingue, ronds devenant ovales... - question 242. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Plastique dingue, La couleur déteint au frottement... - question 305. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Plastique digue, comment le tailler... - question 2131. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Plastique fou, quel est son temps de cuisson... - question 2393. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Plastique fou, comment réduire fragilité d'un bijou... - question 2733. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Elles ne résolvent pas votre problème ?

N'hésitez-pas à poser la vôtre, nous répondons à toute demande dans les 24 heures au maximum. cliquez sur le lien ci-après :

FORMULAIRE UNIQUE


Ne perdez pas de vue que d'autres questions peuvent avoir été posées directement sur le FORUM  et ne pas être reprises ici.

Faites-y donc un petit tour et utilisez la fonction "Recherche", en haut et à droite de chaque page.
 

PLASTIQUE FOU - IMPRIMER CETTE FICHE TECHNIQUE


Homejardin vous propose d'imprimer cette page, mais cette offre est réservée à un usage personnel. Merci pour votre compréhension.

Nous contacter via le FORMULAIRE UNIQUE pour toute autre utilisation, notamment commerciale

Imprimer cette fiche


(©)) 2007 - 2013 homejardin.com
Droits enregistrés sous le N° 00045038
auprès de copyrightdepot.com
Hébergeur :  ONLINE SAS
BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour samedi 12 avril 2014

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
NOUS CONTACTER