LOISIRS ET DECORATION
​FICHES TECHNIQUES
PEINTURE A L'HUILE - PAGE 2


... ...

Peinture à l'huie page 2 - Réalisation de Renée J pour homejardin

TECHNIQUES DE LA PEINTURE A L'HUILE :

  • PEINTURE "GRAS SUR MAIGRE" :

C'est le principe de base de la peinture à l'huile.

Peindre gras sur maigre veut dire que l'on doit peindre avec une peinture de plus en plus grasse et riche en huile, donc de moins en moins diluée.

Ce principe essentiel évite toutes les craquelures des couches successives.

  • JUS :

Il est constitué par un peu de peinture à l'huile additionnée d'essence de térébenthine ou de médium à peindre.

On parle souvent de "jus aquarellé".

Il est réalisé, en règle générale avec une couleur neutre comme de l'ocre.

  • GLACIS:

C'est une couche de peinture très transparente, donc diluée, que l'on applique sur une ébauche ou un empâtement.

Plusieurs glacis peuvent être superposés en respectant un temps de séchage à chaque fois.

Il est intéressant de pratiquer le glacis sur certaines zones du tableau pour faire ressortir des détails.

Le jeu de superposition des glacis apportera de la profondeur et de la luminosité en renvoyant la lumière.

  • FROTTIS :

Par ce procédé, on applique la peinture opaque, sur une couche antérieure qui peut être un empâtement ou un glacis.

On peut appliquer un frottis de couleur sombre sur une couche claire ou l'inverse.

Le frottis est effectué au pinceau, au chiffon ou avec les doigts.

Cette technique permet de créer des effets parfois très surprenants.

  • ALLA PRIMA :

Ce terme est synonyme de peinture directe.

Aucune esquisse ou ébauche n'est réalisée.

Cette technique est souvent utilisée en extérieur, le peintre fait ses mélanges de couleur sur la palette ou directement sur la toile.

Les couleurs sont appliquées les unes après les autres sans pause pour le séchage, ce sont alors les imperfections des mélanges ainsi obtenus qui donnent tous les effets au tableau.

La peinture "alla prima" doit être faite en une seule séance.

  • EMPÂTEMENT :

C'est le résultat d'une application épaisse de masse de peinture.

Il s'oppose au glacis et au frottis.

Grâce à ce procédé on obtient des tons francs, des rehauts.

L'empâtement est réalisé au pinceau ou au couteau à peindre, et les traces seront apparentes, ce qui donnera du relief.

Avant de passer une autre couche il faut bien respecter le temps de séchage.

  • PEINTURE AU COUTEAU ET GRATTAGE :

Les couteaux à peindre sont utilisés pour les empâtements mais également pour travailler la matière.

On peut ainsi créer des traits ou relever des contours en grattant une couche de peinture pour laisser transparaître la couche inférieure.

  • TONKING :

Cette technique doit son nom à son inventeur l'artiste peintre Henri Tonks.

Elle consiste à éliminer les excédents de peinture, en passant doucement sur la toile une feuille de papier absorbant ou de papier journal.

Ce procédé est souvent utilisé avec la technique "alla prima" afin d'alléger les surfaces.
...

...
POSITION :

Plus que dans toute autre type de peinture, la position idéale pour réaliser une peinture à l'huile est de travailler debout face au chevalet.

• En prenant régulièrement du recul, on constate la cohérente et la profondeur de l'œuvre.

• Lorsque l'on préfère travailler assis le principe de prendre souvent du recul reste valable, voire indispensable.

PREPARATION DU SUPPORT :

• Aucune préparation n'est à effectuer sur un châssis entoilé, prêt à peindre.

• En cas d'utilisation de papier spécial huile, il faut le fixer sur une plaque de bois à l'aide de punaises ou mieux de pinces à tableaux.

• Si la toile a été achetée au mètre, découper la toile à la taille du châssis en prévoyant de chaque côté un rabat de 5 centimètres.

Poser la toile sur le châssis et agrafer ou clouer au centre d'un des côtés.

Puis, à l'aide de la pince à tendre, ou des mains, tirer la toile et la fixer au centre du côté opposé.

Il faut travailler ainsi de suite en alternant les côtés afin de bien tendre toute la toile régulièrement mais sans excès.

• La toile doit obligatoirement être apprêtée car le tissu doit être isolé de la peinture afin d'éviter l'absorption de l'huile par la toile.

La méthode la plus classique est de recouvrir la toile de colle de peau de lapin mais on trouve maintenant dans le commerce une colle à toile prête à l'emploi qui est la simplification même.

Une fois la colle appliquée et sèche, il convient de passer une couche blanche de fond.

Il existe plusieurs formules et recettes de couches de fond, il est donc préférable d'en acheter une prête à l'emploi comme le gesso.
...

...
REALISATION DE LA PEINTURE A L'HUILE :

  • L'ESQUISSE:

Elle consiste à dessiner les grandes lignes du futur tableau.

L'esquisse peut être réalisée avec un fusain ou de la peinture à l'huile très diluée.

Le crayon à papier est plutôt déconseillé car il peut percer la toile et à tendance à laisser des traces.

Le fusain évite tous les risques de percement, il faut le passer légèrement et éliminer avec un chiffon le surplus. Effectuer ensuite une légère pulvérisation de fixatif pour que les traits ne s'effacent pas.

L'idéal est d'utiliser une peinture à l'huile très diluée, de teinte neutre comme de l'ocre, car elle se fondra bien dans la toile. Sauf attendre qu'elle soit bien sèche, il n'y a rien d'autre à faire.

Il est possible de réaliser non pas une simple esquisse des grandes lignes mais de dessiner l'intégralité du motif.

Une fois l'esquisse terminée, on peut déposer dessus une fine couche de fixatif en bombe.

  • L'EBAUCHE :

Elle consiste à commencer à peindre avec un jus les aplats, les surfaces importantes du tableau.

L'ébauche peut être monochrome ou réalisée avec plusieurs couleurs.

Elle revêt une grande importance puisqu'elle définit la structure entière du dessin et l'emplacement des divers motifs.

En peignant sur toutes les parties du tableau, la vue d'ensemble se dégage rapidement ; On commence à visualiser la future œuvre.

L'ébauche se fait avec des pinceaux assez gros et une peinture diluée, en couvrant toute la toile sans s'attarder sur les détails.

Si l'ébauche est peinte avec de la peinture non diluée elle donnera, contrairement au jus, un départ de tableau très empâté.

  • LA PEINTURE DES DETAILS :

A l'aide d'un pinceau plus fin, il faut maintenant peindre les détails du tableau;

On apporte des touches de lumière mais également des espaces plus foncés afin de laisser apparaître les contrastes.

  • LES FINITIONS :

Comme dans tous les styles de peinture, elle a une grande importance.

Elle va permettre de mettre en valeur par des petites touches ou par des accentuations de contours, de donner le relief et l'intensité au tableau.

FINITION DU DESSIN :

• Une fois terminé et sec le tableau est prêt à recevoir une touche finale.

Elle n'est pas indispensable mais elle peut apporter un plus à l'œuvre.

• Le vernis à utiliser peut être un simple vernis mat, satiné ou brillant.

Suivant le style du tableau réalisé, il est possible de lui poser un vernis à vieillir ou à craqueler.

CONSEILS DE BASE :

• Le temps de séchage de la peinture à l'huile varie selon les couleurs.

Par exemple les couleurs qui contiennent des pigments de terre sèchent vite en une journée environ, par contre, un rouge franc turc mettra une dizaine de jours à véritablement être sec au toucher.

• Pour les débutants, il est tout à fait possible de reproduire une image ou un tableau en utilisant du papier calque.

L'esquisse se fera alors avec le maximum de détails.

• Il est à noter que l'ébauche peut être réalisée avec de la peinture acrylique.

Comme elle sèche très vite, il est possible de peindre la couche suivante avec de la peinture à l'huile presque de suite.
... ...

PEINTURE A L'HUILE - TRUCS ET ASTUCES

• Une petite astuce pour nettoyer un tableau réalisé avec de la peinture à l'huile :

Frotter délicatement la surface de la toile avec un demi-oignon.

Recouper une fine tranche à chaque fois que l'oignon est sale.

Le léger frottement ajouté au suc de l'oignon nettoiera en délicatesse le tableau sans l'endommager.

Attention toutefois en cas de tableau de grande valeur, il est préférable de s'adresser à un spécialiste.

• Il faut éviter de suspendre les tableaux peints à l'huile en plein soleil ou trop près d'une source de chaleur.
...

...

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

7  questions ont déjà été posées, cliquez sur les liens en rouge pour les consulter :

PEINTURE A L'HUILE - QUESTION 2 - METHODE DE GLACIS...

• PEINTURE A L'HUILE - QUESTION 209 - COMMENT FAIRE DES EFFETS...

• PEINTURE A L'HUILE - QUESTION 222 - FAUT-IL IMPERATIVEMENT UN JUS...

• PEINTURE A L'HUILE - QUESTION 2198 - FIXATIF FUSAIN...

• ​PEINTURE A L'HUILE - QUESTION 2217 - GRAS SUR MAIGRE...

• PEINTURE A L'HUILE - QUESTION 16253 - CREER EFFETS COULURES 

Elles ne résolvent pas votre problème ?

N'hésitez-pas à poser la vôtre, nous répondons à toute demande dans les 24 heures au maximum. cliquez sur le lien ci-après :

FORMULAIRE UNIQUE

Ne perdez pas de vue que d'autres questions peuvent avoir été posées directement sur le FORUM et ne pas être reprises ici.
Faites-y donc un petit tour et utilisez la fonction "Recherche", en haut et à gauche de chaque page.                                                                                            
                     ​​ ​   ​RETOUR AU SOMMAIRE DE LA RUBRIQUE                                            RETOUR A L'ACCUEIL LOISIRS
... ...

​(©)) 2007 - 2017 - homejardin.com Droits enregistrés sous le N° 00045038 auprès de
CopyRightDepot
Hébergeur : ONLINE SAS
​BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour