Patchwork

Recherche personnalisée

 

 
 
Le mot patchwork vient de l'anglais ; " patch " (petit morceau) et " work " (travail).

C'est donc l'assemblage de petits morceaux de tissus.

Le quilt qui vient de l'anglais " to quilt " (matelasser) est le frère du patchwork.

Il consiste à surpiquer ensemble les trois épaisseurs qui le constituent.

Le quilt peut, également, être effectué avec la technique de l'appliqué (motif cousu avec un ourlet invisible).

Le patchwork est un mode d'expression énormément lié à l'Amérique du XIXème siècle.

Les immigrantes en firent tout un art en retraçant leur histoire à travers leurs créations.

Chaque pièce était unique et chaque communauté ou région avait ses propres tissus et techniques d'assemblage.

Bien évidemment, de nos jours, de nombreux patchwork sont effectués à la machine.

Mais quel plaisir de créer soi-même son propre dessus de lit par exemple, en assemblant suivant notre goût et notre humeur des tissus de motifs et de couleurs différentes.

Lancez-vous dans cette activité et pensez, surtout, à récupérer tous les morceaux, même les plus petits, ils peuvent toujours avoir une utilité !

MATERIEL :

Tissus de coton. Le coton est préférable car il se matelasse très bien.

Doublure.

Molleton.

Fil à spécial pour quilter.

Aiguille spéciale pour matelassage de préférence courte et de grosseur 8 à 12.

Ciseaux pour tissu.

Ciseaux pour papier.

Crayon spécial tissu.

Épingles fines.

Fil à bâtir de couleur différente du tissu.

Feuille de carton ou de plastique rigide comme du rhodoïd.


PREPARATION DU TISSU :

Il est conseillé pour éviter le rétrécissement et que les couleurs déteignent de laver les tissus avant de commencer le travail.

Après séchage, repasser pour éliminer tous les plis.


PREPARATION DU GABARIT :

Il existe deux méthodes pour tracer un gabarit : avec ou sans réserve de couture.

Il faut réaliser un gabarit, ou patron pour chaque motif différent du patchwork.

Pour ce faire on utilise du carton épais ou mieux du plastique rigide de type rhodoïd.

  • Coupe sans réserve de couture :

Cela signifie que la couture n'est pas comprise dans les calculs de dimension.

Décalquer ou dessiner le motif choisi sur la feuille de plastique rigide puis couper la forme.

  • Coupe avec réserve de couture :

Signifie que la couture est comprise dans les calculs de dimension.

Décalquer ou dessiner le motif choisi sur la feuille de plastique rigide.

Sur tous les côtés rajouter un demi-centimètre puis couper la forme.

REPORT SUR LE TISSU :

Poser le tissu bien à plat sur le plan de travail et le lisser minutieusement.

Appliquer le gabarit sur le tissu et le maintenir en place.

Si le gabarit a été réalisé sans réserve de couture, il faut tracer un trait à un demi-centimètre du gabarit.

Couper le tissu.

On peut également utiliser des règles de découpe.


ASSEMBLAGE DIT "A L'AMERICAINE" DES PIECES :

Poser deux pièces l'une sur l'autre, endroit contre endroit.

Bien les ajuster en les maintenant ensemble avec des épingles.

A un demi-centimètre du bord commencer à coudre avec des petits points avant

Au début et à la fin de la couture faire deux ou trois petits points arrière pour maintenir le fil et consolider la couture.

Il est impératif de ne jamais faire de noeud ni au début ni à la fin de la couture.

Faire attention de ne pas trop tirer sur le tissu pour ne pas le déformer.


COUCHAGE DES COUTURES :

Afin d'éviter des délimitations d'épaisseur et de faciliter le matelassage, il est indispensable d'écraser les coutures.

Déplier les morceaux de tissu qui viennent d'être cousus.

Écraser avec les ongles la couture ou utiliser un fer à repasser.

Le sens de couchage des coutures doit toujours être le même.


MONTAGE DU PATCHWORK :

Lorsque tous les morceaux du patchwork sont assemblés, repasser le tissu sur l'envers en vérifiant bien l'aplat de toutes les coutures.

Prendre la doublure et le molleton et les couper un peu plus grands que le patchwork.

Sur le plan de travail, poser la doublure avec l'endroit contre la table.

Déposer dessus, en l'ajustant, le molleton.

Poser le bloc de patchwork par dessus avec l'endroit face à soi.

Ajuster les trois épaisseurs en épinglant au fur et à mesure.

Il faut faire attention de tendre les tissus mais sans excès et commencer à épingler par le centre de chaque côté et en lissant au fur et à mesure.

Bâtir ensemble les trois épaisseurs pour les fixer et pouvoir effectuer le matelassage.

MATELASSAGE DU PATCHWORK :

Le matelassage est l'étape primordiale car outre le fait de solidifier l'ouvrage, c'est le matelassage qui donne tous les reliefs et la véritable décoration.

Ce travail est assez long et doit être effectué avec beaucoup de minutie.

Pour tracer sur le tissu du patchwork les motifs du matelassage, on peut utiliser la méthode du traçage à main levée ou décalquer un motif.

On trouve également dans le commerce des stencils prêts à l'emploi.

Effectuer les tracés avec un crayon spécial tissu.

Installer le quilt, ou patchwork, sur un tambour ou un métier à tisser, avec le dessus face à soi, le matelassage sera plus facile à réaliser.

Tendre le tissu mais sans excès.

Pour démarrer le matelassage, enfiler dans une aiguille fine et courte à quilter le fil et faire un noeud.

Piquer l'aiguille au dos du patchwork et la ressortir sur l'endroit.

Tirer sur le fil délicatement pour que le noeud de l'aiguillée disparaisse du dos du patchwork pour se retrouver à l'intérieur.

Repiquer l'aiguille de l'endroit vers l'envers et effectuer des petits points réguliers, de même longueur et de même tension.

Il faut vérifier que les points soient également bien marqués sur l'envers du travail.

Procéder ainsi de suite jusqu'au matelassage complet.


FINITIONS :

Lorsque le matelassage est terminé il existe plusieurs solutions pour finir l'ouvrage.

Couper le surplus de doublure et de molleton.

Débâtir.

Terminer par un biais du commerce ou réaliser avec le tissu du patchwork, une dentelle...


CONSEILS PRATIQUES :

Pour procéder aux découpes dans le tissu, il faut faire attention au sens de la trame, en respectant le droit fil.

On ne doit jamais voir de noeud sur l'endroit ni sur l'envers.

Les motifs réalisés lors du matelassage doivent être semblables à l'endroit comme à l'envers.

Pour écraser correctement les coutures, on peut poser le tissu sur une feuille de papier de verre, il ne bougera plus.

Lorsque les coutures sont effectuées à la machine à coudre, il est conseillé de les coucher au fer à repasser.

Il existe une technique d'assemblage des pièces qui consiste à les réunir à l'aide de thermocollant.
 

PATCHWORK - TRUCS ET ASTUCES


Penser à récupérer tous les petits morceaux de tissus que l'on peut trouver, dans le patchwork ils auront une utilité. 

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?


14 questions ont déjà été posées :


Patchwork, matelasser sans que l'on voit les points... - question 10. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, intégrer carré de boutis jaune cousu en fil orange... - question 25. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, quilter sur les 2 côtés... - question 94. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, comment plier micro-coutures... - question 95. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, comment bien réaliser les assemblages... - question 99. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, est-il de tradition de signer... - question 176. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, quilter chaque carré... - question 263. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, quilt, matelasser appliqués... - question 284. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, composer avec droit-fil... - question 304. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, comment assembler patchwork, molleton et dos... - question 2024. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, conseils pour une débutante passionnée... - question 2035. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, comment bien quilter à la machine à coudre... - question 2159. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, comment matelasser... - question 2246. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Patchwork, quilting comment arrêter un fil... - question 14084. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Elles ne résolvent pas votre problème ?

N'hésitez-pas à poser la vôtre, nous répondons à toute demande dans les 24 heures au maximum. cliquez sur le lien ci-après :

FORMULAIRE UNIQUE


Ne perdez pas de vue que d'autres questions peuvent avoir été posées directement sur le FORUM  et ne pas être reprises ici.

Faites-y donc un petit tour et utilisez la fonction "Recherche", en haut et à droite de chaque page.
 

PATCHWORK - IMPRIMER CETTE FICHE TECHNIQUE


Homejardin vous propose d'imprimer cette page, mais cette offre est réservée à un usage personnel. Merci pour votre compréhension.

Nous contacter via le FORMULAIRE UNIQUE pour toute autre utilisation, notamment commerciale

Imprimer cette fiche

 


(©)) 2007 - 2013 homejardin.com
Droits enregistrés sous le N° 00045038
auprès de copyrightdepot.com
Hébergeur :  ONLINE SAS
BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour samedi 12 avril 2014

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
NOUS CONTACTER