​GLOSSAIRE LOISIRS ET DECO
DE CAMAIEU A CONTRECOLLE


... ...

Glossaire de Camaïeu à Contrecollé

CAMAÏEU : On parle de peinture en camaïeu, au sens strict du terme, quand un tableau est peint à l'aide de toutes les nuances d'une même couleur. Le camaïeu imite le camée. En exemple, on peut citer les camaïeux illuminés de Goya.

CANNAGE : Le cannage d'un siège est le résultat de l'application d'un treillis, par exemple en jonc ou en rotin. Le cannage est de style traditionnel ou contemporain, fait à la main ou mécaniquement. Le rotin est tissé en quatre temps, mais le plus fréquemment en six temps. Il est principalement utilisé pour les sièges et les fauteuils.

CANNELURE : Initialement c'est, en architecture, un sillon creusé dans une colonne ou un pilastre. En ce qui concerne les loisirs créatifs, on parlera de cannelure pour définir le creux formé, par exemple, dans le carton ondulé.

CAPOC : Voir Kapok.

CARBORUNDUM : C'est un carbure de silicium qui est fabriqué industriellement par un procédé de synthèse. Il est utilisé en abrasif, telle une lime au carborundum. Si on l'incorpore à une résine, il peut être peint sur une plaque, encré et utilisé comme une gravure à l'eau-forte.

CARDE : Petit instrument composé de plusieurs pointes, qui sert à carder la laine, c'est-à-dire à épurer et rendre plus régulier. La machine à carder se nomme la cardeuse. Les fibres de laine sont scindées et une partie des impuretés retenue. Le résultat reste quand même grossier par rapport à de la laine filée. Par la suite, la laine cardée pourra être feutrée ou piquetée.

CARTE A POINCONNER : Utilisée initialement pour réaliser de la dentelle. Après avoir dessiné ou imprimé le motif souhaité sur un carton, on perfore les contours avec un poinçon, c'est-à-dire que l'on fait des petits trous. On peut aussi utiliser le système de la carte à poinçonner en carterie, pour réaliser par exemples des cartes de vœux ou d'anniversaire.

CARTON-PÂTE : Le carton-pâte est fait de vieux papiers. C'est en fait du papier mâché. On utilise ce mélange de colle et de pâte à papier pour les moulages. Il permet de confectionner toutes sortes d'objets. La plus grande référence est le théâtre avec ses décors en carton-pâte.

CASEINE : Cette protéine du lait est utilisée comme liant dans les peintures, elle lui donne de la matité et de l'onctuosité. C'est une émulsion très naturelle. La peinture à la caséine étant relativement solide, et d'une belle matité permet la réalisation de nombreuses finitions, et peut être utilisée sur de nombreux supports tels la toile, le plâtre, le carton, la terre cuite et la peinture murale. Son usage en tant que liant dans la peinture est très ancien.

CELLULOSE : C'est un constituant des membranes des végétaux, classé parmi les glucides ou hydrates de carbone. Ces fibres permettent la fabrication de la pâte à papier lorsque la lignine a été éliminée par cuisson. Elle entre également dans la composition de certains tissus, comme de la soie artificielle.

CERAMIQUE : Ce terme vient du grec "keramon" qui signifie argile. Par le mot céramique, on désigne tout objet réalisé en terre mélangée à de l'eau qui a été cuit au feu à une température supérieure à 600°C. La poterie, la porcelaine, le grès et la faïence font partie des céramiques.
...

...
CERNE ou CERN : Cette pâte est utilisée pour mettre en valeur un détail et pour délimiter des contours. Elle est également appelée pâte à contour. Cette pâte est très utile pour la peinture sur tissu, en délimitant les motifs avant de peindre, on évite aux couleurs de fuser. Il existe différents types de cern suivant le support, tissu, métal, verre… Elle permet également de réaliser, plus modestement, la technique du cloisonné.

CERUSE : Interdite en France en 1915, dans sa composition première, car faite à base de carbonate de plomb.

CHAMPLEVE : Signifie que l'on creuse, à l'aide d'un burin, dans un métal autour d'un motif pour le faire ressortir. C'est pratiquer des trous, des espaces afin d'y incruster la pâte vitrifiable des émaux. Le champlevé s'oppose au cloisonné.

CHANTOURNER : C'est l'action de découper, d'évider du métal, du marbre ou du bois suivant un profil bien précis. En arts décoratifs, chantourner signifie que l'on procure à un motif un contour fait de multiples courbes.

CHANVRE : De la famille des cannabacées. Fibre textile tirée de la tige de la plante du même nom. Il a les mêmes qualités que le lin mais est plus solide. Avec le chanvre on fait des fils, des ficelles, du papier, des tissus… Le chanvre est également une matière première renouvelable qui améliore les sols et n'est pas polluant, il est donc le bienvenu dans les logis écologiques.

CHARGE : Additif ajouté à un produit pour en augmenter certaines performances ou rendre son utilisation plus simple. Le plus utilisé est le kaolin. On fait la distinction entre les charges liantes (cire, chaux…) et les charges non liantes (poudres...).

CHÂSSIS : En peinture, c'est le cadre de bois qui sert à fixer et à tendre une toile pour pouvoir la peindre. En home déco, le support de base est un châssis entoilé. Il existe de nombreuses tailles de châssis. Il peut être laissé naturel, peint ou recouvert de tissu ou de collage.

CHAUX : Oxyde de calcium provenant de la calcination de calcaire, connu depuis l'antiquité. Il faut distinguer la chaux vive, qui est sans eau, de la chaux éteinte qui est une chaux vive réhydratée. En céramique, elle fait également partie de nombreuses préparations. Le lait de chaux est un enduit fabriqué à partir de chaux éteinte étendue d'eau.

CHEVALET : C'est un support de bois qui sert à installer une toile pour la peindre. Il existe toutes sortes de chevalets, on peut par exemple citer le chevalet "de campagne" qui est pliable pour permettre au peintre de se déplacer avec son matériel. On peut également utiliser un chevalet en décoration, pour présenter un tableau.

CHINTZ : Utilisée principalement en ameublement, c'est une toile de coton apprêtée, ce qui lui donne un aspect glacé. Il peut être uni ou imprimé. En règle générale, on applique un enduit sur le tissu lors de sa fabrication pour lui donner plus de résistance au lavage.

CIRE A CERUSER : Telle une véritable cire, elle est d'une texture très souple, elle est additionnée de pigments blancs (comme du blanc de titane). Très pratique d'utilisation, elle permet de pratiquer la céruse d'autrefois de manière simplifiée et donne une très belle finition. En plus des meubles, on peut céruser des cadres en bois.

CIRE D'ABEILLE : Cette cire est connue depuis l'antiquité. Elle est fabriquée à partir des parois des cellules des ruches. Après un premier traitement on obtient la cire vierge ou cire jaune qui sert dans la fabrication d'encaustique et de cirage. Un second traitement et une décoloration due aux rayons ultraviolets, donne la cire blanche. C'est cette dernière que l'on utilisera dans les loisirs décoratifs.

CIRE DE CARNAUBA : Elle est conçue à partir des feuilles d'un palmier dit " palmier à cire " du Brésil. Elle est beaucoup moins grasse que la cire d'abeille et résiste mieux à l'humidité. Son usage est plus limité que la cire d'abeille car elle est très teintée. A partir de cette cire on fabrique des encaustiques, des bougies ainsi que certains médiums et liants de peinture.
...

...
CISEAU : C'est un petit outil en acier qui est taillé en biseau tranchant à une extrémité. Il est utilisé pour travailler le métal, le bois ou la pierre. Au sens figuré, il définit le style et le travail d'un sculpteur.

CISEAUX A BRODER : Ciseaux dont les lames sont courtes et pointues. Ils sont indispensables en couture. On les utilise pour découdre des coutures, préparer les boutonnières, couper les fils avec minutie. Il est indispensable de réserver les ciseaux à couture pour les tissus et de ne jamais couper du papier avec.

CISEAUX CRANTEURS : Ciseaux dont les lames donnent des formes dentelées aux découpes. Initialement, ils sont utilisés pour empêcher le tissu de s'effilocher. Mais en loisirs créatifs, ils permettent de donner un aspect plus esthétique.

CISEAUX PINCETTE : Instrument de précision ressemblant à une pince terminée par des lames de ciseaux qui est très utile en serviettage, scrapbooking, découpage ou carterie. C'est l'outil indispensable pour le découpage des formes arrondies.

CISEAUX SILHOUETTE : Très élancés et pointus, ils sont réservés pour tous les petits travaux de découpage de précision.

CLAIR-OBSCUR : C'est un procédé appliqué en peinture ou en dessin. Par cette technique, on exploite les jeux d'ombre et de lumière afin de créer des reliefs et de la structure. En fait, on distingue plus qu'on ne voit les choses et les personnages. Rembrandt a souvent fait appel à ce procédé dans ses œuvres.

CLOISONNE : Définit une technique décorative en émail ainsi que l'objet en lui-même. Le procédé consiste à délimiter les contours des motifs avec une bandelette métallique, ou en terre. Le cloisonné s'oppose au champlevé. Une simplification de cette technique consiste à employer du cern, adapté à la matière du support, pour peindre l'intérieur ainsi délimité. Le cern imite le plomb utilisé autrefois pour le cloisonné.

COLLAGE : Il existe, principalement deux catégories d'assemblage de pièces. Le collage de positionnement est le plus simple à faire car il n'y a aucune résistance ni aucune pression entre les pièces à coller. Par contre le collage structural doit faire l'objet de plus d'attention car il doit avoir une grande résistibilité.

COLLE : C'est une matière gluante, liquide ou gélatineuse qui permet de lier deux morceaux de même matière ou de matières différentes. En gros, il existe trois catégories de colle. Les colles faites à partir de matières animales (de peau de lapin, de poisson...) ; les colles d'origine végétale (avec la sève des résineux), et enfin les colles de synthèse (acrylique, cyanoacrylate, époxy, néoprène, polyuréthane, vinylique…).

COLLE DE PEAU DE LAPIN : Elle est obtenue par la cuisson des peaux de lapins et est une sorte de gélatine fine. Généralement, elle se présente sous forme de paillettes à dissoudre dans de l'eau chaude. Cette colle, d'origine ancienne, est très utilisée par les artistes décorateurs.

COLLE POUR TISSU : Cette colle, transparente, est très utile pour coller certaines finitions de tissus. Elle convient également, en décoration, pour coller le tissu sur du bois, du plâtre...

COLLE VINYLIQUE : Colle blanche indispensable dans le créatif. On l'utilise principalement pour les matières cellulosiques telles le papier, le carton et le bois. La colle vinylique, à l'eau, ne doit jamais être utilisée sur du métal ou un support à base de métal, elle provoquerait de la rouille.

COLOMBIN : Petit rouleau, ou boudin de pâte à modeler ou de terre servant à réaliser un modelage. On roule les colombins avec les mains. Ensuite, on les assemble, toujours avec les mains, pour former l'objet désiré. Ce terme est employé en céramique, porcelaine, poterie…

CONTRECOLLE : On nomme contrecollé un support rigide obtenu par un collage sur au moins une des faces. Henry Stouls créa, en 1936 le contrecollé à dessin.
... ...

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

N'hésitez-pas, nous répondons à toute demande dans les 24 heures au maximum. cliquez sur le lien ci-après :

​​FORMULAIRE UNIQUE

Ne perdez pas de vue que d'autres questions peuvent avoir été posées directement sur le FORUM et ne pas être reprises ici.
Faites-y donc un petit tour et utilisez la fonction "Recherche", en haut et à droite de chaque page.                                                                                            

RETOUR GLOSSAIRE LOISIRS ET DECO                                        RETOUR AU CHOIX DES GLOSSAIRES

... ...

​(©)) 2007 - 2017 - homejardin.com Droits enregistrés sous le N° 00045038 auprès de
CopyRightDepot
Hébergeur : ONLINE SAS
​BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour