LOISIRS ET DECORATION
​FICHES TECHNIQUES
ACRYLIQUE - PAGE 2


... ...

Acrylique page 2 - Illustration de Renée J pour homejardin

TECHNIQUES DE LA PEINTURE A L'ACRYLIQUE :

Technique Opaque :

En règle générale, la peinture acrylique a un fort pouvoir couvrant, sauf certaines couleurs qui restent relativement transparentes.

Les couleurs les plus courantes à faible pouvoir couvrant sont : l'outremer, le bleu de phtalocyanine et le jaune de Hansa.

Une toute petite quantité de blanc de titane, adjointe à ces couleurs, augmentera considérablement l'opacité de la peinture ; tout comme le noir qui, lui, ajoutera également une tonalité plus sombre.

C'est la technique idéale et la plus simple pour la peinture acrylique, en effet si elle n'est pas rallongée à l'eau ou avec un médium, elle est opaque.

Elle peut être utilisée pure ou à peine diluée avec un peu d'eau.

Avec la technique opaque, un tableau en peinture acrylique se rapproche de la peinture à l'huile.

Technique Transparente :

Avec cette technique la peinture acrylique va être travaillée un peu comme l'aquarelle, par superposition de lavis minces.

La peinture doit être mélangée avec beaucoup d'eau.

Il faut commencer par les lavis les plus clairs et aller peu à peu vers des lavis plus foncés.

Attention à attendre que la peinture soit bien sèche avant de passer une nouvelle couche.

Les Empâtements :

Les empâtements seront réalisés avec du gel ou de la pâte de modelage.

Ces deux matières vont permettre d'accroître l'épaisseur et la texture de la peinture.

En séchant le gel de modelage laisse une belle surface brillante qui ressemble presque à de la peinture à l'huile.

• Le gel épaississant est mélangé, à parts égales, avec la peinture.

On l'applique au pinceau ou au couteau à peindre.

Il est conseillé de préparer des petites quantités car il faut l'appliquer très rapidement avant que le mélange soit trop sec.

• La pâte de modelage ou médium d'empâtement permet de donner de la consistance à la peinture et, en séchant, les traces de pinceau ou de couteau resteront apparentes.

Il est également possible d'appliquer le médium d'empâtement pur sur la toile à l'aide d'un couteau et de peindre ensuite dessus avec la peinture acrylique.

Le Glacis :

C'est une couche transparente de peinture qui est appliquée sur une autre couleur.

• En utilisant de l'eau pour diluer la peinture le glacis aura un aspect mat et terne. Par contre, en diluant avec du médium l'aspect sera brillant.

• On peut poser plusieurs couches de glacis en commençant toujours par les couleurs les plus claires pour terminer par les plus sombres.

• Lorsque le glacis est utilisé sur un empâtement, il en atténue la lourdeur en apportant une légère et délicate touche colorée.

Le Frottis et la Brosse Sèche :

• Le frottis permet de modifier une couleur déjà posée mais sans la recouvrir intégralement.

Une surface de frottis se doit d'être irrégulière et de laisser les traces de pinceaux pour plus de profondeur.

Les coups de pinceaux peuvent être longs ou courts comme des sortes de pointillés.

• Pour la technique de la brosse sèche, prendre avec un pinceau une petite quantité de peinture et frotter légèrement le support.

Ce procédé est très utile pour fondre les couleurs ou modeler très légèrement un aplat.

Alla Prima :

Cette technique consiste à réaliser le tableau en une seule fois, sans esquisse ni ébauche.
... ...

PREPARATION DU SUPPORT :

Lorsque l'on utilise du papier à peindre, il faut le fixer sur une planche de contreplaqué par exemple.

Pour le maintenir, on peut se servir de ruban adhésif, de punaises ou mieux de pinces à dessin.

Il faut bien tendre la feuille, pour éviter qu'elle se gondole avec l'humidité de la peinture.

Pour ce faire, il est possible de l'humecter légèrement pour l'assouplir.

Mais attention, dans ce cas, il faut attendre le séchage complet du papier avant de commencer à travailler.

Aucune préparation n'est à effectuer sur un châssis entoilé, prêt à peindre.

Si la toile a été achetée au mètre, il faut la découper à la taille du châssis en prévoyant de chaque côté un rabat de 5 centimètres.

Poser la toile sur le châssis et agrafer ou clouer au centre d'un des côtés.

Puis, à l'aide de la pince à tendre, ou des mains, tirer la toile et la fixer au centre du côté opposé.

Il faut travailler ainsi de suite en alternant les côtés afin de bien tendre toute la toile régulièrement mais sans excès.

La toile doit obligatoirement être apprêtée car le tissu doit être suffisamment absorbant, mais pas trop, pour que la peinture puisse adhérer sans être "avalée".

Sur la toile il faut passer une couche d'enduit acrylique ou de gesso acrylique (Contrairement au gesso classique, il est beaucoup plus élastique ce qui évitera les craquelures).

Il doit être appliqué en couche fine et régulière. Une deuxième couche passée perpendiculairement à la précédente est conseillée afin d'obtenir une surface bien blanche et lisse.

PREPARATION DE LA PEINTURE ACRYLIQUE :

Du fait que la peinture acrylique sèche très vite, il faut en mettre peu à la fois sur la palette.

Penser à préparer les godets d'eau avant de commencer à peinture. Ils permettent de diluer la peinture et de nettoyer les pinceaux.

Prévoir également un petit chiffon et/ou une éponge pour réparer les éventuels dégâts.

REALISATION DE LA PEINTURE ACRYLIQUE :

Couche de Fond :

Elle permet de "casser" la trop grande blancheur du support.

La couche de fond doit être très légère, passée avec de la peinture diluée et à grands coups de pinceau.

Cette étape n'est pas indispensable mais, si elle est réalisée, elle doit être faite avec une peinture très claire pour ne pas dénaturer la suite de la réalisation.

Esquisse :

Elle consiste à tracer les grandes lignes du dessin.

L'esquisse se réalise avec un crayon de papier ou de la peinture très diluée.

Pour les débutants, il est possible de décalquer un dessin.

Ebauche :

Elle consiste à mettre en place les grandes parties du dessin en peignant les aplats, les surfaces les plus grandes.

Avec l'ébauche, on positionne les formes et les couleurs principales.

L'ébauche permet de visualiser l'ensemble du tableau.

Réalisation des Détails :

Lorsque les grandes lignes et les aplats sont réalisés et que la peinture est bien sèche, on peut passer à l'étape des détails.

Ils se font avec un pinceau fin.

La Finition :

Comme dans toutes les techniques de peinture, c'est une étape très importante car elle donne toute la valeur à l'œuvre.

Lors de la finition, on apporte des petites pointes de couleurs, on surligne des contours.

En réalisant toutes les petites finitions, on va pouvoir transmettre les véritables valeurs du tableau, en donnant plus ou moins d'intensité à certains endroits.
...

...

MISE EN VALEUR ET CONSERVATION DU TABLEAU :

Il n'est pas indispensable de vernir le tableau car l'acrylique est solide et peut se laver à l'eau.

Mais passer une couche de vernis (liquide ou en aérosol) peut s'avérer intéressant pour rehausser la teneur et la profondeur du tableau avec un vernis mat ou brillant.

Pour encadrer la toile, il faut bien adapter le cadre au tableau réalisé pour ne pas le dénaturer.

NETTOYAGE DU MATERIEL :

Les pinceaux utilisés pour la peinture acrylique peuvent se conserver longtemps à condition de respecter quelques règles de base.

Après chaque séance de peinture, il faut passer les pinceaux sous l'eau du robinet.

Les savonner afin d'éliminer les éventuelles traces de peinture et les rincer de nouveau à l'eau claire.

Bien laisser sécher les pinceaux, et remettre en forme les poils avec les doigts.

Les pinceaux doivent sécher et être conservés la "tête" en haut pour éviter le tassement des poils.

Il existe également, dans le commerce, des produits de nettoyage de matériel spécifiques pour peinture acrylique.

TRUCS ET ASTUCES :

Les peintures acryliques ne doivent jamais être utilisées avec des dissolvants ou de l'essence de térébenthine.

Il faut faire attention à bien protéger l'endroit où l'on travaille.

La peinture acrylique mouillée se nettoie bien à l'eau mais elle devient impossible ou presque à enlever une fois sèche.

Attention aux éclaboussures, des gestes malencontreux sont vite arrivés !

La palette acrylique sèche très vite, ce qui peut poser des problèmes lorsque l'on peint un tableau.

Une astuce consiste à utiliser une palette humide.

Le plateau de la palette est recouvert d'une couche de papier absorbant puis d'une couche de papier translucide plastique.

Le papier absorbant et le papier translucide sont mouillés.

On dépose les peintures sur le film translucide et on peut, ensuite, vaporiser la palette avec un peu d'eau de temps en temps.

Il est toujours conseillé d'utiliser un pinceau pour chaque couleur.
... ...

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

5 questions ont déjà été posées, cliquez sur les liens en rouge pour les consulter :


• ACRYLIQUE QUESTION 1 - Doit-on apprêter davantage une toile de lin achetée dans le commerce...

GLACIS QUESTION 2 - Diluer à la térébentine en donnant déjà la couleur... 

• ACRYLIQUE QUESTION 188 - Peut-elle remplacer de la gouache...

• ACRYLIQUE QUESTION 310 - Reste traces de pinceau...

• ACRYLIQUE et GOUACHE QUESTION 15438 - Quel vernis...

Elles ne résolvent pas votre problème ?

​N'hésitez-pas à poser la vôtre, nous répondons à toute demande dans les 24 heures au maximum. cliquez sur le lien ci-après :

​FORMULAIRE UNIQUE


Ne perdez pas de vue que d'autres questions peuvent avoir été posées directement sur le FORUM et ne pas être reprises ici.
Faites-y donc un petit tour et utilisez la fonction "Recherche", en haut et à gauche de chaque page.                                                                                            
              ​ ​   ​​RETOUR AU SOMMAIRE DE LA RUBRIQUE                                            RETOUR A L'ACCUEIL LOISIRS

... ...

​(©)) 2007 - 2017 - homejardin.com Droits enregistrés sous le N° 00045038 auprès de
CopyRightDepot
Hébergeur : ONLINE SAS
​BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour